Le SRAM

Service régional d’admission du Montréal métropolitain

Le SRAM (service régional d’admission du Montréal métropolitain) est né en 1973 de la volonté de 14 cégeps de la région de Montréal de trouver une solution au problème des demandes d’admission multiples.

sram-2

Depuis l’automne 1973, dans un objectif d’admissibilité, les candidats doivent se limiter à une seule demande d’admission, à l’intérieur de ce groupe de cégeps avec la possibilité de participer à trois tours. Chaque candidat ne réservant qu’une seule place, les taux d’admission augmentent et les cégeps peuvent compter sur des candidats réels.

Au fil des ans d’autres cégeps ont demandé leur adhésion au SRAM. Il regroupe maintenant 32 organismes et est au service des étudiants, des établissements, de l’ordre collégial et du réseau des cégeps.

C’est en octobre 1981 que le SRAM a adopté le logo présentant le hibou dont il a fait sa marque. Ce hibou assis sur les lettres SRAM était autant un hibou des marais sans aigrettes qu’une chouette.

Il symbolise la réflexion, le sérieux, la sagesse nécessaires pour voir clair dans la nuit de son orientation. Le hibou du SRAM vole, il ajoute l’action, le choix et la démarche d’admission qui suivent la réflexion. Représentée avec une chouette dans la mythologie romaine, Minerve était la déesse de la sagesse et de la science.

En 2007, le SRAM rajeunit son logo, mais conserve la symbolique du hibou qui vole. Celui-ci se pose sur les lettres SRAM.

service-regional-d-admission-du-montreal-metropolitain-sram


Crédits et images :

SRAM

pixabay_new_logo-svg